Morgan JAN

Née en 1981, doctorante en histoire.

Sous la direction de Pascal Ory, je consacre ma thèse à « La reconnaissance patrimoniale du vêtement de mode en France de 1907 à 2007 ». L'idée est de saisir les différentes étapes du processus de patrimonialisation qui ont amené à la reconnaissance artistique, historique mais aussi culturelle du vêtement de couturier et de créateur.
Un autre objet de recherche m'intéresse particulièrement : la relation entre le corps et la mode. J'ai ainsi écrit deux articles à ce sujet et je co-organise avec Fabienne Giuliani (Allocataire-moniteur Paris I) une journée d'étude consacrée au fantasme (le 4 avril 2009 à la Sorbonne). J'y présenterai une communication sur l'opposition entre le corps réel et le corps fantasmé à travers la figure du mannequin vivant, depuis sa naissance en 1858 jusqu'à 1908, année que l'histoire de la mode a consacrée comme étant celle de la libération du corps de la femme avec la suppression du corset par le couturier Paul Poiret.

 


Publications :


« Le mannequin : du portemanteau au top model » in Anne Zazzo (dir.), Showtime. Le défilé de mode, Paris, Paris Musées, 2006, 285p., pp. 209-217

« Aspects techniques et culturels du vêtement exposé », in collectif, « Contraintes », 2.0.1, n°1, novembre 2008, pp. 104-108

« Ana au pays des mannequins » in collectif, « Corps performant », Interrogations, n°7, décembre 2008 (à paraître)