Elise Julien

J’ai consacré l’essentiel de mon travail de recherche à l’avancée et à l’achèvement de ma thèse réalisée dans le cadre d’une cotutelle entre l’Université Paris 1 et l’Université libre de Berlin. Ce travail, intitulé « Paris, Berlin : la mémoire de la Première Guerre mondiale (1914-1933) », a été soutenu le 8 décembre 2008 devant un jury franco-allemand composé d’Etienne François (président), Jean-Louis Robert (directeur français), Jürgen Kocka (directeur allemand), Annette Becker, Rémy Cazals (rapporteur), Oliver Janz (rapporteur) ; il a obtenu les mentions Summa cum laude et Très honorable avec les félicitations du jury. Cf. supra, résumé de thèse, p. 87-89.
L’achèvement de ma thèse en 2007 a été rendu possible par une bourse de courte durée du Centre Marc Bloch et une bourse de rédaction de la fondation FAZIT (associée à la Frankfurter Allgemeine Zeitung). J’ai ainsi pu poursuivre à Berlin mes activités de recherche collective et d’échange au sein du Centre Marc-Bloch (activités régulières du centre et organisation d’activités ponctuelles comme la rencontre doctorale en juillet 2007 avec les Instituts français de recherche à l’étranger d’Oxford, Göttingen, Prague et Moscou) et du Berliner Kolleg für Vergleichende Geschichte Europas (activités régulières du centre et organisation d’activités ponctuelles comme la Graduate Conference in European History en mai 2007 avec l’Université d’Europe centrale de Budapest et l’Institut universitaire de Florence). Enfin, dans le cadre d’une collaboration entre le CMB et le BKVGE, j’ai organisé une journée d’études sur l’historiographie européenne de la Première Guerre mondiale le 12 juin 2007 à Berlin, qui doit déboucher sur une publication prochaine.
À la rentrée universitaire 2007, j’ai retrouvé la France et une activité régulière d’enseignement avec un poste d’ATER à l’IEP de Lille.

 

Publications


« Le comparatisme en histoire. Rappels historiographiques et approches méthodologiques » (p. 191-201) ; « Paris, Berlin : la mémoire de la Première Guerre mondiale. Pour un comparatisme en histoire culturelle » (p. 235-247), in Hypothèses 2004, Paris, Publications de la Sorbonne, 2005.
« Paris, Berlin : War Memory in Two Capital Cities », in Pierre Purseigle (dir.), Warfare and Belligerance, Perspectives in First World War Studies, Leiden/Boston, Brill, 2005, p. 341-373.