Christophe GRANGER

J’enseigne, cette année, à l’Université de Mannheim (Allemagne) ; ce qui devrait me permettre d’achever la rédaction de ma thèse sur « Les Étés de la République. Genèse sociale et politique du temps des vacances, 1880-1980 » (sous la direction de Jean-Louis Robert). Ce travail explore les relations historiques qui s’établissent entre les formes de production « matérielle » des vacances (politiques salariales, sociales et économiques) et les enjeux souvent disputés qu’elles servent, le travail symbolique de production des valeurs légitimes et des croyances qui les soutiennent, les usages sociaux, enfin, qu’en déploient les acteurs et les investissements qu’ils commandent. Cette recherche trouve ses prolongements directs dans le cadre de travaux collectifs. Les deux séminaires animés les années passées avec Pascale Goetschel, « Le corps à l’épreuve » et « Faire l’événement » (cf. supra, p. 32-33), sont à présent en voie de publication. Le séminaire que j’anime à Mannheim pose, par ailleurs, les jalons d’une histoire des manières de « penser par événements » (P. Valéry), en interrogeant l’un des mécanismes intellectuels et culturels par lesquels les hommes du XXe siècle ont donné du sens à leur époque. L’atelier de recherche « Penser les loisirs au XXe siècle », que je co-anime avec Laurent Besse, Pascale Goetschel et Françoise Tétard, se poursuit autour de nouveaux sites d’observations, qui privilégient résolument l’histoire sociale des politiques publiques et des dispositifs d’enquête. Enfin, une partie de mon activité a résidé dans l’organisation d’un colloque international sur « L’ennui. Approches historiques, 19e-20e siècle », qui se tiendra à la Sorbonne en novembre 2007.

Publications


“ (Im)pressions atmosphériques. Histoire du beau temps en vacances ”, Ethnologie française, n° 34-1, janvier-mars 2004, p. 123-129.
Le genre prend-il des vacances ? Visions et divisions sexuelles face aux mutations du temps libre (1950-1975) ”, in L. CAPDEVILLA et alii (dir.), Le Genre face aux mutations. Du Moyen Âge à nos jours, Rennes, PUR, 2004, p. 361-370.
“ L’entre-deux-mondes. Autour du Passe-muraille de Marcel Aymé (1943) ”, Panoramiques, n° 67, avril 2004, p. 162-168.
“ La plage a-t-elle un genre ? (1945-1975) ”, in C. Bard (dir.), Le Genre des territoires, Angers, Presses de l’université d’Angers, 2004, p. 241-251.