Stéphane DUFOIX

L’année 2005 a été consacrée à la poursuite de mes recherches sur les usages du terme de « diaspora » du IIIe siècle avant J.C. à nos jours dans le cadre de la rédaction d’une habilitation à diriger des recherches. Trois autres chantiers ont été ouverts, qui ont donné lieu – ou vont le faire prochainement – à des publications : une investigation des politiques et des revendications de reconnaissance en France depuis les années 1990 ; l’étude des rapports entre l’histoire et la sociologie depuis la fin du XIXe siècle ; et enfin la problématique des politiques mises en place par les États en direction de leurs populations expatriées.


Publications 1997-2005

 

Ouvrages

Politiques d’exil. Hongrois, Polonais et Tchécoslovaques en France après 1945, Paris, PUF, Coll. « Sociologie d’aujourd’hui », 2002.
Les diasporas, Paris, PUF, Coll. « Que sais-je? », 2003, 127 p.
Dir en collab avec Patrick Weil, L'esclavage, la colonisation et après... , Paris, PUF, 2004 « Les traces de l’esclavage et de la colonisation », p. 1-17.
coord. avec Alain Caillé, “ Une théorie sociologique générale est-elle pensable ? De la science sociale ”, n° spécial de la Revue du MAUSS, 24, 2e semestre 2004.
Sous la direction de Marie-Claude Blanc-Chaléard, Stéphane Dufoix et Patrick Weil, L'Étranger en questions. Migration, nationalité, intégration, Paris, Éditions Le Manuscrit, 2005, 529 pages, + « De “Diaspora” à “diasporas”. La dynamique d’un nom propre », p. 431-458. Egalement disponible sur www.manuscrit-universite.com

coordination de Hommes et migrations : « Trajectoires d’exils », n° spécial 1253, janv.-fév. 2005 + « La communauté politique des exilés, une nation hors l’État », p. 6-14.

Contributions à ouvrages collectifs

« Hommes publics, armes secrètes: la politique américaine envers les exilés d’Europe centrale et orientale 1947-1952 », in Catherine et MENENDEZ Mario (dir.), Exilés et réfugiés politiques aux États-Unis 1789-2000, Paris, Éditions du CNRS, 2003, p. 199-213.
« Notion, concept ou slogan ? Qu’y a-t-il sous le terme “diaspora” ? », in Lisa Anteby-Yemini, William Berthomière et Gabriel Sheffer (dir.), Les diasporas : 2000 ans d’histoire, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005, p. 53-63.

Articles

" Ecrire ou faire parler. Conditions d'énonciation de l'expérience hongroise à l'étranger ", Cahiers d'Etudes Hongroises, (11), 1999, pp. 75-85.
" Le retour des exilés ", Hommes et migrations, (1216), nov-déc. 1998, p. 79-91.
" Les légitimations politiques de l'exil ", Genèses, (34), mars 1999, pp. 53-79.
" L'objet-diaspora en questions ", Cultures et Conflits, (33-34), printemps-été 1999, pp. 147-163.
" Les ennemis de mes ennemis. Modalités de l'anticommunisme gouvernemental comme action publique secrète ", Communisme, (62-63), décembre 2000, pp. 85-104.

« Sur l’exil (Réactions à Ian Buruma) », Le Débat, n° 118, janvier-février 2002, p. 188-191.
« Ennemis intérieurs ou étrangers amis? Le contrôle politique des ressortissants d’Europe centrale et orientale en France 1950-1960 », Les Cahiers européens de la Sorbonne-Nouvelle, n° 2, printemps 2002, p. 19-32.
Simon Dubnow, “ Diaspora ” (texte présenté par Stéphane Dufoix), Diasporas. Histoire et sociétés, (5), 2e semestre 2004, p. 171-181.

« La reconnaissance au présent : les dimensions temporelles de l’histoire et de la mémoire », Revue du MAUSS, 26, 2e semestre 2005, p. 137-154.

Publications électroniques

« More Than Riots : A Question of Spheres », papier publié sur le site du Social Science Research Council en novembre 2005 : www.ssrc.org

Colloques

" Waiting for the " wind of the West ". The 1948 generation of the Czechoslovak exile ", Colloque de l'Institut tchèque d'histoire contemporaine, 19-21 février 1998.
" Les exilés entre souveraineté nationale et intelligence avec l'ennemi. Eléments comparatifs sur les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ", journée d'études " Exilés et réfugiés politiques aux Etats-Unis ", Université Paris XII, 11 juin 1999.
" The Coriolanus Complex. States, Refugees and War ", conférence annuelle de la Social Science History Association, Fort Worth (Texas), 11-14 novembre 1999.
" Du migrant à l'exilé. Classement étatique et suspicion nationale ", colloque " La place de l'asile politique dans l'immigration ", Poitiers, 4-5 février 2000.
" Mapping the Exile : Boundaries of Borderless Exile Polities ", conférence annuelle de la Social Science History Association, Pittsburgh (Pennsylvania), 26-29 octobre 2000.
" Hommes publics, armes secrètes. Les autorités américaines et les exilés d'Europe centrale et orientale, 1947-1952 ", journée d'études " Exilés et réfugiés politiques aux Etats-Unis ", Université Paris XII, 24-25 novembre 2000.

« Généalogies d’un lieu commun: “diaspora” et sciences sociales », Actes de l’histoire de l’immigration, vol.2,2002,disponible sur Internet à la page suivante: http://barthes.ens.fr/clio/revues/AHI/articles/preprints/duf.html