Marie-Claude BLANC-CHALEARD

Née en 1949 à Fresnes (Val de Marne), Marie-Claude Blanc-Chaléard est une historienne venue de la géographie. Elle est spécialiste de l’histoire de l’immigration. Sa thèse, soutenue en 1995 sous la direction de Pierre Milza (IEP Paris) portait sur l’intégration des Italiens en région parisienne, entre les années 1880 et 1960. Ce point de départ a orienté doublement les recherches ultérieures. Celles-ci sont centrées sur les questions d’intégration, avec le souci de comparaisons dans la durée. Cela implique des investigations dans le second vingtième siècle et conduit à sortir du cas italien, exemplaire pour le passé, mais hors de propos après 1960. Le « Repères » paru en 2000, Histoire de l’immigration, répondait à ce souci. Par ailleurs, la thèse s’intéressait au cadre spécifique de la région parisienne : le croisement entre intégration des immigrés et histoire sociale urbaine constitue l’autre horizon des recherches en cours. Celles-ci portent sur l’éradication des bidonvilles en région parisienne, pendant les trente glorieuses. L’objectif est celui d’une histoire sociale centrée sur les immigrés, leur logement et la croissance urbaine, mais elle rencontre nécessairement l’histoire des politiques publiques.
Les recherches sur l’immigration italienne se poursuivent dans le cadre collectif du CEDEI (lien). Un colloque sur les Italiens en France depuis 1945 vient d’être publié et un autre est en préparation sur les « petites Italie » dans le monde. Les recherches sur les bidonvilles s’inscrivent dans les champs de recherche définis par le CHS XXe siècle, celui des politiques publiques après 1945 (Claire Andrieu, Patrick Weil), celui de l’histoire urbaine des trente glorieuses (Annie Fourcaut).

Tout en poursuivant mes travaux sur l’histoire de la résorption des bidonvilles en région parisienne, je m’efforce de stimuler les recherches autour de la thématique villes-immigration. Des étudiants actuellement en thèse explorent les effets concrets de l’action publique à l’égard du logement immigré pendant les trente glorieuses. Le séminaire que je dirige en Master deuxième année, « Villes et migrations » interroge l’historiographie de cet objet qui, paradoxalement à l’heure de la médiatisation des banlieues « immigrées », peine à trouver sa place autant en histoire urbaine qu’en histoire des migrations.
Par ailleurs, je demeure fortement impliquée dans tout ce qui concerne la diffusion de connaissances sur l’histoire de l’immigration. Je reste associée au projet de la Cité de l’Immigration, même si je n’y occupe plus de fonctions officielles et je tente de répondre aux nombreuses sollicitations institutionnelles, associatives et pédagogiques (conférences, articles, DVD du CRDP de Créteil).

 


Publications 1997-2007

Ouvrages et numéros spéciaux de revues

Le Nogent des Italiens (co-auteur avec Pierre Milza), revue Autrement, Paris, 1995, 149 p. «Français d'ailleurs, peuple d'ici».
Les Italiens dans l'Est parisien. Une histoire d'intégration (années 1880-1960), Rome, Ecole française de Rome, 2000, 803 pages. "collection de l'Ecole française de Rome, n°264".
Histoire de l'immigration en France, Paris, La Découverte, 2001, 128 p.Coll. " Repères "
Direction avec C. Douki, N. Dyonet et V. Millio., Police et migrants, France 1667-1939, Rennes, PUR, 2001, 424 p.
Coordination avec Antonio Bechelloni, Gli Italaliani in Francia dopo il 1945, n° 146 de Studi Emigrazione, juin 2002.
(Dir. de) Les Italiens en France après 1945, Rennes, PUR-Génériques, 2003
Direction de Les Italiens en France depuis 1945, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, Coll. « Histoire », 2003, 278 p.
« Les immigrés et la France XIXe-XXe siècle », Documentation photographique, n° 8036, La documentation française, janv. 2004, 64 p.
Sous la direction de Marie-Claude Blanc-Chaléard, Stéphane Dufoix et Patrick Weil, L'Étranger en questions. Migration, nationalité, intégration, Paris, Éditions Le Manuscrit, 2005, 529 pages, Egalement disponible sur www.manuscrit-universite.com

Dir. en collab. avec Antonio Bechelloni, Bénédicte Deschamps, Michel Dreyfus et Eric Vial, Les petites Italies dans le monde, Rennes, PUR,, coll. « Histoire », 2007, 441 p

Ouvrages collectifs

"Les ouvriers italiens en banlieue dans l'entre-deux-guerres : spécificités et modes d'intégration", in Les ouvriers en banlieue parisienne (Jacques Girault dir.), Ed. de l'Atelier, 1998.
"Les trois temps du bal musette ou la place des étrangers", in J-L Robert et D.Tartakowsky (dir.) Paris le peuple XVIIIe-XXe siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 1999, p.77-90.
"Au temps du Charonne italien", in F.Gasnault et J-P Dumas, Le XXè arrondissement, La montagne à Paris, Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 1999, p.176-181.
"L'intégration des Italiens hier ; quels enseignements pour aujourd'hui ?", in P.Dewitte (dir.), Immigration et intégration, l'état des savoirs, Paris, La Découverte, 1999, p.165-172.

« Comment écrire l’histoire de l’immigration ? », in : Entre les deux rives. L’immigration dans les enjeux euro-maghrébins, Marseille, Éditions CIDIM, 2001.
« L’immigré, le citoyen et le politique », in : Le citoyen et le politique, Actes du XXVIe colloque de Brive-la-Gaillarde, Centre d’études Edmond Michelet, 2002, p. 59-71.
« L’immigration des travailleurs italiens en France, 1850-1970 », in : Immigration, marché du travail, intégration, Séminaire du Commissariat au Plan, La Documentation française, 2002.

« Hier à Saint-Antoine, aujourd’hui à Belleville. Les étrangers et le creuset parisien depuis un siècle », in Claude Gauvard et Jean-Louis Robert (dir.), Être parisien, Paris et Ile-de-France, Mémoires, t. 55, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, p. 163-181.
« Old and New Migrants in France Italians and Algerians », in Leo LUCASSEN, David FELDMAN & Jochen OLTMER (eds), Paths of Integration. Migrants in Western Europe (1880-2004), Amsterdam University Press, p. 46-63.
« Les étrangers en région parisienne. Leur place dans la société et la croissance de l’agglomération (1880-1939) » et « Du quartier populaire au quartier multiethnique : l’espace étranger à Paris hier et aujourd’hui », in T. NAKANO (dir.), L’espace urbain et le peuple : Japon et France, Tokyo, 2006 (publication en japonais).
notice « Histoire de l’immigration », in Sylvie MESURE, Patrick SAVIDAN (dir.), Dictionnaire des sciences humaines, PUF, 2006.
« Transmettre l’ailleurs. Réflexions autour d’un siècle d’immigration », in Brigitte FRELAT-KAHN (dir), La transmission en questions, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, Coll. « Questions d’éducation », 2006.
« La petite entreprise dans les trajectoires migratoires », introduction à la 2e partie de Anne-Sophie BRUNO et Claire ZALC (dir.), Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France (19e-20e siècle), Paris, Publibook, 2006.
.

Articles

"L'habitat immigré à Paris : mondes à part ?", in "L'habitat du peuple de Paris", n° spécial 182, Le Mouvement social, janvier-mars 1998, p. 29-53.
"Les Italiens à Paris au XIXe siècle", Studi Emigrazione, XXXV, n.130, 1998, p. 229-250.
"Une intégration dans la durée. Les Italiens en Région parisienne (1880-1960)", REMI Revue européenne des migrations internationales, vol. 15, n°3-1999, p.151-176.
"Immigration et logiques nationales et immigration en Europe (XIXe-XXe siècles)", Le Mouvement social, juillet-septembre 1999. Coordination du numéro et éditorial: "Des logiques nationales aux logiques ethniques ?", 1999, p. 3-16.

" Les Italiens dans l'Est parisien : les dessous d'une assimilation exemplaire ", La Trace, n° 13, déc. 2000, p. 000-000.
Avec Michel DREYFUS, " Une entreprise du bâtiment en région parisienne : l'entreprise Andreone (1932 - 1978) ", L'émigration-immigration italienne et les métiers du bâtiment, en France et en Normandie, n° 31 des Cahiers des Annales de Normandie, 2001, p. 105-115.
« Les migrants italiens en France : mythes et réalités », Migrations société, vol. 14, n° 84, nov.-déc. 2002, p. 97-106.
« Étrangers et immigrés en région parisienne », Historiens et géographes, n° 384: L’immigration en France au XXe siècle, 2e partie, oct. 2003, p. 267-286.
« Les Italiens: un mouvement associatif à contre-courant », in 1901-2001: Migrations et vie associative, entre mobilisations et participation, n° hors-série de Migrance, 2002, p. 56-60.

« L’immigration, une histoire française ? », Hommes et Libertés, n° 129, janv.-mars 2005, p. 74-76.
« Du non-lieu de mémoire à la CNHI : les historiens et la reconnaissance de l’immigration en France », Diasporas, n° 6, 1er trim. 2005, « Migrations en mémoire », p. 11-22.
« Une cité nationale pour l’histoire de l’immigration : genèse, enjeux, obstacles », Vingtième siècle, oct.-déc. 2006, p. 131-141.
« Les immigrés et le logement en France depuis le XIXe siècle. Une histoire paradoxale », Hommes et Migrations, n° 1264 « Logés à la même enseigne ? », nov.-déc. 2006, p. 20-35.
« Comment et pourquoi enseigner l’histoire de l’immigration ? », Diversité, n° 149, juin 2007, p. 91-97.
« Les trente glorieuses : le temps des bidonvilles », Cahiers de l’Institut CGT d’Histoire sociale, n° 103, sept. 2007, p. 19-22.
« Jalons pour une histoire de l’immigration au xxe siècle », Lecture Jeune, n° 124, déc 2007, p. 8-12.

Contributions audio-visuelles


Participation à l'émission de Canal-Web, Passé-Présent, mercredi 10 janvier 2001: " Les Italiens dans l'Est parisien (1880-1960) ".

Publications électroniques

" La petite entreprise italienne du bâtiment en banlieue parisienne : passage vers la société industrielle " http://barthes.ens.fr/clio/actes.html