Paris entre ouverture, fermeture et sacralisation : barrières, fortifs, zone, etc

Cadrage de la séance

 

 

Ecrire l'histoire croisée des rapports entre Paris et ses banlieues à l'époque contemporaine des XIXe et XXe siècles ne va pas de soi tant la représentation de barrières réelles ou imaginaires dressées entre ces deux ensembles prédomine.

Passage obligé de la réflexion, ces points de rupture, ces effets de seuil et de marge, doivent être abordés dans leur matérialité comme dans leurs effets, immédiats et durables, au cours de cette première séance de travail.

Les spécialistes invités à s'exprimer chercheront à déterminer les logiques administratives, militaires, sociales et économiques qui, historiquement ont conduit Paris à s'étendre ou bien à s'enfermer. Cette dialectique, à l'oeuvre tout au long du XIXe, a connu des temps critiques que l'analyse collective permettra de faire émerger. Les pratiques des habitants, enfin pour autant que l'on puisse les appréhender avec les sources disponibles, méritent d'être examinées, si tant est qu'elles aient influencé la géographie parisienne.

Souvent comparées à des organismes vivants, la ville et son agglomération ont connu une "évolution créatrice" dont tous les possibles doivent être restitués au travers des débats successifs avec le souci d'éviter tout anachronisme.

Pistes de lecture

Florence Bourillon, "des relectures d'Hausmann", Histoire urbaine, n°5, juin 2002, pp.189-199 ; "L'hausmannisation, une solution à la crise urbaine? Dix ans après", Historiens et géographes, n°379, pp.81-94

Jean-Louis Cohen, André Lortie, Un système de projets parisiens à l'ère de la métropole : la ceinture, des fortifications au périphérique : projet de recherche pluriannuel 1986-1989, rapport final. Bureau de la recherche architecturale du Ministère de lm'équipement et Ecole d'architecture de Paris-Villemin, s.n., 1989

Jean-Louis Cohen, André Lortie (dir.), Des fortifs au périph', Paris les seuils de la ville, Paris, Picard, 1992, 320 p.

Alain Cottereau, "L'apparition de l'urbanisme comme action collective : l'agglomération parisienne au début du siècle", Sociologie du travail, "Politique urbaine 1", n°4, octobre-décembre 1969, pp.342-365 et "Les débuts de la planification urbaine dans l'agglomération parisienne", Sociologie du travail, "Politique urbaine 2", n°4, octobre-décembre 1970, pp.362-392

Nathalie Montel, "Chronique d'une mort non annoncée. L'annexion par Paris de sa banlieue en 1860", Recherches contemporaines, n°6, 2000-2001, pp.217-254 ; "Mutations spatiales, stratégies professionnelles et solidarités familiales à Paris au XIXe siècle. Le rôle des affineurs de sucre villettois dans la formation d'un espace industriel", Histoire urbaine, n°4, décembre 2001, pp 47-65.

Patricia O'Brien, "L'embastillement de Paris : The fortification of Paris during the July monarchy", French Historical studies, vol.IX, n°1, 1975, pp.63-82

Jean-Pierre Pranlas-Decours, Territoires partagés. L'archipel métropolitain, Paris, Pavillon de l'Arsenal/Picard, 2002, 390 p.