Penser la Grande Guerre
Antoine Prost, Jay Winter
Paris, Éditions du Seuil, Coll. « Points histoire », 2004, 340 p.



La Première Guerre mondiale a suscité dans le monde entier des dizaines de milliers d'ouvrages. L'intérêt pourtant ne faiblit pas et chaque année voit publier de nouveaux livres. Mais personne, jusqu'ici, n'avait tenté de faire l'histoire de cette immense production historique.
Le projet des deux auteurs, un français et un américain, est de comprendre comment des générations d'historiens mais aussi des cinéastes, des muséologues, ont pensé la guerre, et de mettre en évidence les logiques qui ont structuré leur travail. L'enquête démontre qu'il y a plusieurs façons de penser la guerre, plusieurs façons de penser une même histoire qui répondent à des logiques différentes et conduisent à des résultats différents « que l'on doit accepter dans leur complémentarité voire dans leur étrangeté mutuelle ». Ce livre dépasse les clivages nationaux et rend les dialogues possibles en montrant comment les interprétations controversées de la Grande Guerre sont autant de repenses à des questions elles-mêmes dictées par un présent qui ne cesse de changer.