Travailler dans les entreprises sous l’Occupation, Actes du Ve colloque du GDR « Les entreprises françaises sous l’Occupation »
Christian Chevandier, Jean-Claude Daumas (textes réunis par) Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, Coll. « Les cahiers de la MSH Ledoux, n° 10 », 2007, 527 p.


Cet ouvrage, issu des travaux du Ve colloque du GDR du CNRS « Les entreprises sous l’Occupation », s’intéresse à la question du travail sous l’Occupation à travers le prisme de l’entreprise. Trois grandes questions sont privilégiées : l’impact des réquisitions de main-d’œuvre du Service du travail obligatoire (STO) sur la structure du marché du travail, la vie des entreprises et les comportements des travailleurs ; les conséquences des exigences allemandes et de la politique de Vichy sur les conditions de travail et le niveau des salaires ; le rôle des formes nouvelles de représentation du personnel prévues par la Charte du travail, des syndicats à l’échelon des entreprises, et de l’idéologie corporatiste du travail. En élargissant le champ de l’étude à toutes les entreprises, indépendamment de leur taille, à tous les secteurs d’activité, y compris les services, à toutes les catégories de travailleurs, sans oublier les femmes et les étrangers, et en faisant une large place aux comparaisons internationales, ce volume renouvelle profondément notre connaissance de ces années noires.