Mémoires du travail à Paris
sous la dir. de Michel Pigenet
Créaphis, 2009


Territoire de toutes les mobilités, la métropole parisienne remodèle sans cesse ses contours et sa physionomie, son peuplement et ses activités, ses solidarités et ses tensions, ses identités et ses images collectives. Cet ouvrage analyse les résultats d'une enquête menée auprès de dizaines d'habitants et d'actifs de trois sites parisiens : le faubourg des métallos dans le 11e arrondissement, le secteur Austerlitz-La Pitié-Salpêtrière dans le 13e et les alentours de l'ancienne usine Renault-Billancourt dans l'actuel département des Hauts-de-Seine.

L'approche ethno-historique de ces trois milieux urbains différents évoque les années de travail et les parcours professionnels, les traces que le travail a laissées tant chez les individus que dans les paysages.
Entre fierté, satisfaction, humour, regrets, désarroi, colère ou révolte, la variété du vocabulaire et des postures atteste la dimension affective des remémorations. Les auteurs évaluent la part du travail -à l'usine, au bureau ou au magasin- dans la construction croisée des mémoires et de l'histoire de la grande métropole. Chemin faisant, ils interrogent la nature du travail urbain dans la seconde moitié du XXe siècle, ses mutations et les enjeux complexes de la mémoire.