La Naissance de Force ouvrière : autour de Robert Bothereau
sous la dir. de Michel Dreyfus, Gérard Gautron et Jean-Louis Robert
Presses universitaires de Rennes, 2003, 263 p.
18€


Fruit d'un colloque organisé, en octobre 2001, par le Centre d'histoire sociale du XXe siècle et la CGT-FO, cet ouvrage retrace, à travers Robert Bothereau, l'histoire de la naissance de cette confédération.

Histoire jusqu'alors peu connue. Cette lacune histriographique vient pour partie du fait que la CGT-FO est toujours restée sur le terrain revendicatif alors que CGT et CFDT se sont plus impliquées dans les combats politiques, et ont entretenu davantage de relations avec les intellectuels. Mais le rapport entretenu par la CGT-FO elle-même avec sa propre histoire a également nourri ce retard. Enfin, la vision que l'on pouvait avoir du mouvement social et syndical de l'après-guerre a été longtemps déséquilibrée au détriment de la CGT-FO.

A travers la personnalité de celui qui fut durant quinze ans le premier secrétaire général de cette confédération apparaît enfin, dans le contexte de la guerre froide et de la décolonisation puis des débuts de la Ve République, l'histoire raisonnée d'une composante ancienne et originale du syndicalisme français.