Recherche, histoire des sociétés contemporaines

M1 et M2

2009-2010

Responsable du DEA : Pascal Ory

Directrice du Centre d'histoire sociale du XXème siècle : Annie Fourcaut

 

Université Paris 1 • Panthéon-Sorbonne

 

Pour voir liste des sujets proposés : cliquez ici

Pour voir lieu, dates et heures des enseignements pour le Master 1(2009-2010) , cliquez ici

Pour voir lieu, dates et heures des enseignements pour le Master 2 (2009-2010) , cliquez ici

Archives en France

MASTER HISTOIRE DES SOCIETES OCCIDENTALES contemporaines XIXe-XXIe siècles

HISTOIRE CULTURELLE DU CONTEMPORAIN (Pascal Ory/Pascale Goetschel)

REUNION D’INFORMATION.

Vendredi 18 septembre 2009
10 heures
Salle 107 sous-sol
Centre Malher 9rue Malher Paris 4e. Métro Saint-Paul

Université Paris 1 • Panthéon-Sorbonne
Master de recherche « Histoire »
Spécialité : Histoire des sociétés occidentales contemporaines (XIXe-XXIe siècles)

Ce Master forme à la recherche des étudiants dont le projet se fonde sur une approche historique des sociétés contemporaines, du XIXe siècle au temps présent. Se trouvent ainsi questionnés l’articulation du social et du politique, le travail et ses enjeux, les territoires urbains, l’immigration, l’histoire religieuse, enfin la vie culturelle, dans ses pratiques comme dans ses représentations.
En fonction des thèmes choisis, l’espace considéré peut porter sur la France, sur l’aire culturelle francophone ou sur l’Europe occidentale – y compris dans une perspective de comparaison avec d’autres aires.
Les cours et séminaires ont pour objet l’épistémologie du domaine choisi ainsi que le suivi individualisé de chaque chercheur. Une attention particulière est portée aux méthodes des sciences sociales voisines, telles la sociologie, l’anthropologie, la linguistique, les sciences politiques.

Débouchés et/ou poursuites d’études : enseignement (concours de recrutement) ; recherche (doctorat) ; métiers du patrimoine (concours d’entrée à l’INP, à l’ENSSIB, concours d’État et des collectivités territoriales de la filière Patrimoine…) ; métiers de la médiation culturelle (édition, librairie, administration culturelle…) ; métiers de l’information et de la communication (journalisme, communications interne ou externe…) ; métiers de la médiation sociale et de la politique de la ville (services d’étude et administration des organismes sociaux, du monde associatif et syndical, expertise urbaine…)

Établissements partenaires :
• Paris 3 ; Paris 7 ; Paris 8 ; Paris 10
• Versailles Saint-Quentin ; EHESS ; École Nationale des Chartes ; ENS-Ulm ; ENS-Cachan ; EPHE 4e et 5e sections
• Humboldt Universität (Berlin)
• Osnabrück Universität

Secrétariat du M1 : Site Sorbonne, UFR d’Histoire (escalier C, deuxième étage)
Secrétariat du M2 : Site Sorbonne, UFR d’Histoire (escalier C, troisième étage) - Mme Claudine Gomez

ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS

Intitulé des UE et des enseignements --------------------------totalheures crédits


Semestre 1


UE n° 1 : Séminaire de spécialité (2 heures hebdomadaires) ----26----------- 20
Initiation à la recherche en histoire des sociétés occidentales contemporaines (archives,
bibliothèques, entretien oral, documents visuels, documents sonores, documents audio-visuels,
prise de notes, administration de la preuve, construction du mémoire…) ; enseignement délivré
en tronc commun et par groupes d’option (enseignant responsable : Christian Chevandier)
UE n° 2 : Initiation aux méthodes de la recherche (1 heure) ---------13 -------------4
Enseignement d’épistémologie
Options (nom de l’enseignant responsable) :
- Histoire des représentations et des sensibilités, 1800-1930 (D. Kalifa)
- Histoire comparée de l’Europe : sources, méthodes, historiographie (C. Charle, M. Bouyssy, V. Robert)
- Histoire politique et religieuse du XIXe siècle (P. Boutry)
- Histoire de l’Europe méditerranéenne (G. Pécout)
- Villes et immigrations, XIXe-XXe siècles (A. Fourcaut, M.-C. Blanc-Chaléard)
- Histoire sociale : travail, immigration, mouvements sociaux (M. Pigenet, C. Chevandier)
- Histoire culturelle du contemporain : quelques fronts pionniers de la recherche (P. Ory)
- Histoire politique (O. Wieviorka)
- Histoire des médias (P. Éveno)
- Histoire et images (M. Tsikounas)
- Histoire et anthropologie des sociétés juives (P. Hidiroglou)
Autre spécialité ou discipline (« 1 heure ») --------------------« 13 »---------------------4
Cours ou séminaires à choisir :
- soit parmi les options de cette spécialité, ci-dessus énumérées
- soit dans une autre spécialité des masters de recherche de l’UFR d’Histoire
- soit dans une liste, révisable chaque année, de cours et séminaires de masters
(histoire ou autre discipline) de Paris 1 ou d’autres établissements d’enseignement supérieur
Outil de la recherche (1 heure) -----------------------------------13------------------------- 2
Cours ou Séminaires à prendre obligatoirement dans une autre discipline que l’histoire
(avec accord du responsable de la spécialité pour un choix hors de Paris 1)
Enseignements spécifiques proposés par cette spécialité :
- Introduction à la sémantique historique, à la linguistique et à la rhétorique (M. Bouyssy)
- Informatique (méthodologie)

Semestre 2


UE n° 1 : Séminaire de spécialité (2 heures) -------------------------26---------------- 20
Problématiques des champs de recherche et suivi individualisé du projet des étudiants
Options (nom de l’enseignant responsable) :
- La France au XIXe siècle : société et représentations (D. Kalifa)
- Romantisme social, politique et religieux (France, Italie) (P. Boutry, M. Bouyssy)
- France et Europe entre deux siècles : culture, politique et société (C. Charle)
- Engagements politiques, volontariat militaire (G. Pécout, O. Wieviorka)
- Histoire sociale : travail, immigration, mouvements sociaux (M. Pigenet )
- Histoire urbaine du contemporain (A. Fourcaut)
- Histoire culturelle du contemporain : champ et problématiques (P. Ory)
- Guerre et démocratie (O. Wieviorka)
- Histoire des médias XIXe-XXe (P. Éveno)
- Analyse des images et des sons (M. Tsikounas)
- Histoire et anthropologie des sociétés juives (P. Hidiroglou)
Mémoire préparatoire


UE n° 2 : Initiation aux méthodes de la recherche (cf. contenu Semestre 1) ----------13-------- 4
Autre spécialité ou discipline (cf. contenu Semestre 1) ------------------------------------« 13 » ----4

UE n° 3 : Langue -----------------------------------------------------------------------26---------2


Semestre 3


UE n° 1 : Séminaire de spécialité ou travail de terrain (cf. contenu Semestre 2)--------- 26 -----------20
Le « travail de terrain » est un stage auprès d’un organisme de recherche ou de documentation

UE n° 2 : Approfondissement des méthodes de la recherche (cf. contenu Semestre 1) --------13----------- 4
Autre spécialité ou discipline (cf. contenu Semestre 1) ---------------------------------------------13----------- 4
Informatique --------------------------------------------------------------------------------------13------------2


Semestre 4


UE n° 1 : Séminaire de spécialité ou travail de terrain (cf. contenu Semestre 2) ---------------26--------- 20
Mémoire de recherche

UE n° 2 : Approfondissement des méthodes de la recherche (cf. contenu Semestre 1)--------- 13--------- 10


Équipes de recherche associées à la spécialité

IHMC => Institut d’histoire moderne et contemporaine • umr 8066 cnrs/ens, Collège de France
45, rue d’Ulm, 75005 Paris ; directeur : Christophe Charle, professeur à l’Université Paris 1
Créé en 1978 comme laboratoire propre du CNRS et devenu unité mixte en 1999, l’IHMC assure trois missions :
- coordonner des services divers au profit de la communauté historienne et plus largement des sciences humaines et sociales (élaboration de la Bibliographie annuelle de l’histoire de France, publication du Répertoire des historiens de l’époque moderne et contemporaine, constitution de banques de données prosopographiques, édition savante de textes historiques) ;
- poursuivre des enquêtes de longue durée (xvie-xxe siècle) dans une perspective comparative européenne autour de thèmes fédérant diverses spécialités historiques (histoire économique et histoire sociale, histoire sociale et histoire culturelle, histoire technique et histoire économique, histoire des savoirs et histoire sociale, etc.) ;
- alimenter la réflexion méthodologique dans les différents domaines de la recherche en histoire.
L’IHMC travaille en collaboration avec l’École normale supérieure et les universités parisiennes, il encadre dans ses enquêtes et séminaires des doctorants et post-doctorants, allocataires ou non, et accueille des universitaires français ou étrangers. La diversité des enquêtes et des périodes couvertes ouvre de larges possibilités de stage de recherche aux étudiants du master. Trois axes de recherche sont à l’œuvre :
1. Histoire des savoirs : enquête sur les hommes du livre au XVIIIe siècle (F. Barbier) ; recherche et élites scientifiques (M. Le Roux) ; livre et culture scientifique (L. Pinon et alii) ; femmes et histoire (N. Pellegrin et alii) ; savoirs marchands (J. Hayezï et alii).
2. Circulation et réseaux : réseaux marchands et espaces économiques (xve-xviiie siècle) (J. Bottin et alii) ; réseaux politiques internationaux (G. Pécout et alii).
3. Contrôle des espaces : histoire des forêts (A. Corvol-Dessert et alii) ; histoire comparée des capitales culturelles européennes (C. Charle, A. Lilti, D. Roche et alii) ; histoire des transports en Europe (M. Merger et alii) ; les résistances à l’État (J.-C. Caron).

CRH => Centre de recherches en histoire du XIXe siècle
Installé en Sorbonne dans des locaux de Paris 1 (Esc. C, 3e étage, pièce G. 314) et dans les bâtiments de la nouvelle Maison de la Recherche de Paris 4, rue Serpente. Sa direction est assurée par deux co-directeurs, l’un au titre de Paris 1 (actuellement Dominique Kalifa), l’autre au titre de Paris 4 (actuellement Jean-Pierre Chaline).
Ex-UMR 8072 du CNRS, le Centre a, depuis le 1er janvier 2003, statut d’équipe d’accueil (EA 3550). Outre l’encadrement des doctorants, le Centre coordonne les activités de recherche de ses membres, organise de nombreux séminaires de recherche, journées d’études et colloques, dont il publie les actes. Dépassant très largement l’étude de la France du XIXe siècle, qui constitua sa vocation scientifique initiale, ses recherches portent aujourd’hui sur l’histoire politique, sociale et culturelle du grand XIXe siècle, envisagé de plus en plus dans une perspective européenne comparée. Il accueille également les activités de la Société d’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle, qui fête cette année son centenaire, ainsi que le comité de rédaction de la Revue d’histoire du XIXe siècle.
Les activités de recherches du Centre s’organisent autour de trois axes principaux :
Axe 1 • Histoire des élites et du personnel politique : 1. Les acteurs politiques de 1848 (Éric Anceau, Vincent Robert) ; 2. Sociabilités savantes en Europe (Jean-Pierre Chaline).
Axe 2 • Histoire des enquêtes, de la régulation et du contrôle social : 1. Histoire de la gendarmerie (Jean-Noël Luc) ; 2. Histoire du crime, de l’enquête et de l’imaginaire social au XIXe siècle (Dominique Kalifa).
Axe 3 • Histoire culturelle et histoire des représentations : 1. La « Civilisation du journal » : Histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle (Dominique Kalifa) ; 2. Histoire religieuse et politique à l’époque romantique (Philippe Boutry, Maïté Bouyssy) ; 3. Histoire de l’enfance, de la jeunesse et de l’éducation (Jean-Noël Luc) ; 4. Histoire culturelle du voyage (Sylvain Venayre)
On pourra suivre l’activité et le programme des rencontres du centre sur son site internet : http://crhxix.univ-paris1.fr

CHS du XXe siècle => Centre d’histoire sociale du XXe siècle • umr 8058 CNRS/Paris 1
9, rue Malher, 75004 Paris ; directeur : Annie Fourcaut, professeur à l’Université Paris 1
Le CHS est centré sur une histoire sociale et culturelle du contemporain, voire du très contemporain. Le diagnostic sur la crise de l’histoire paraît aujourd’hui dépassé, quand les historiens sont capables de travailler, dans le respect absolu de leurs méthodes, sur les questions émergentes posées par les crises de la fin du XXe siècle. Sur ces interrogations, le CHS regroupe un fort noyau d’historiens, qui travaillent en co-élaboration de leurs hypothèses avec les politistes et les sociologues membres du laboratoire.
Le projet d’ensemble est celui d’une histoire des sociétés occidentales contemporaines, à partir du cas français, mais avec une approche systématiquement comparatiste, dans un cadre européen voire ponctuellement plus large. Partant du cas français, où l’État est perçu comme instituant le social, notre démarche est double : de la puissance publique envisagée comme un acteur social multiforme vers les populations d’assujettis ; des individus, via des médiations multiples – syndicats, partis, associations, mutuelles, manifestations concrètes ou symboliques – vers l’État. L’objectif épistémologique est d’aider à construire une histoire sociale du politique, qui est en même temps une histoire politique du social. Cette approche commune permet de saisir l’émergence et les mutations des politiques publiques et les capacités d’innovation de l’État, tout spécialement en période de crise ou de refondation. La police sous Vichy, la construction des grands ensembles, la naissance de la politique de la Ville, la séparation de 1905, le contrôle de l’immigration, les dynamiques de construction de l’État social et de son intervention dans les relations du travail, les politiques culturelles, autant d’exemples de nos capacités d’analyse des configurations variées du rapport de l’État au social.
Une approche résolument comparatiste nous a conduits à travailler régulièrement avec de nombreux laboratoires et centres européens. Les résultats acquis et les recherches communes en cours témoignent de la réalité et de la vitalité du réseau scientifique ainsi constitué. Nous associons systématiquement enseignement et recherche : les doctorants et post-doctorants du laboratoire travaillent sur des sujets étroitement intégrés à nos programmes, et sont pleinement associés aux séminaires et aux colloques.
Le projet 2006-2009 est articulé autour des pôles suivants :
Pôle 1 • L’État en action (P. Weil) : axe 1. Les politiques d’émigration et d’immigration : entre contrôle et intégration ; axe 2. Les politiques de sécularisation : la France et les autres modèles nationaux en Europe et en Amérique du Nord ; axe 3. Les politiques publiques du travail ; axe 4. Les politiques pénales et pénitentiaires en France et en Europe ; axe 5. Les politiques publiques en période de crise et de re-fondation.
Pôle 2 • Identités sociales, mobilisation et militance (Cl. Pennetier) : axe 1. Sociobiographie et prosopographie des militants ; axe 2. Syndicalisme, travail, identités ; axe 3. Les mobilisations militantes autour des questions de justice au cours de la seconde moitié du XXe siècle.
Pôle 3 • Représentations : politiques, systèmes, relations (P. Ory) : axe 1. Histoire des politiques culturelles ; axe 2. Histoire des cultures politiques ; axe 3. Histoire des relations culturelles internationales ; axe 4. Histoire des imaginaires sociaux.
Pôle 4 • Histoire sociale de la gouvernance urbaine (A. Fourcaut) : axe 1. Immigration et métropoles ; axe 2. Construire et gérer la ville du XXe siècle ; axe 3. Les mutations de la métropole francilienne.
Site du CHS et bases de données en ligne : http://histoire-sociale.univ-paris1.fr http://CHS.univ-paris1.fr
Secrétariat du CHS : 9, rue Malher, 75004 Paris, 6e étage - bureau 601.


Équipe enseignante
Coordination : Pascal Ory
Enseignants-chercheurs
Philippe Boutry Professeur UFR 09
Maïté Bouyssy Maître de conférences UFR 09
Raphaëlle Branche Maître de conférences UFR 09
Christophe Charle Professeur UFR 09
Patrick Éveno Maître de conférences UFR 09
Mathieu Flonneau Maître de conférences UFR 12
Annie Fourcaut Professeur UFR 09
Frank Georgi Maître de conférences UFR 09
Pascale Goetschel Maître de conférences UFR 09
Patricia Hidiroglou Professeur UFR 09
Dominique Kalifa Professeur UFR 09
Pascal Ory Professeur UFR 09
Gilles Pécout Directeur d’études EPHE/ENS-Ulm
Michel Pigenet Professeur UFR 12
Vincent Robert Maître de conférences UFR 09
Philippe Rygiel Maître de conférences UFR 09
Myriam Tsikounas Professeur UFR 12
Loïc Vadelorge Maître de conférences UVSQ
Sylvain Venayre Maître de conférences UFR 09
Olivier Wieviorka Professeur ENS-Cachan
Chercheurs
Michel Dreyfus Directeur de recherche CNRS
Denis Peschanski Directeur de recherche CNRS
Danièle Voldman Directeur de recherche CNRS
Patrick Weil Directeur de recherche CNRS
Responsable des enseignements d’informatique : Alain Dallo UFR 09