UNIVERSITÉ PIERRE MENDÈS FRANCE
Institut d’Etudes Politiques de Grenoble

Raphaëlle MARX


Debout, les damnées de la terre !

Les commissions féminines de la CGT du Rhône, 1970-1982


Séminaire
« les femmes, les hommes et la cité, histoire, politique et société »
2001-2002
Sous la direction de Mathilde Dubesset

Copyright Raphaelle Marx


SOMMAIRE


Résumé – Mots-clés
Introduction p. 7

Partie I. Quand les questions des femmes font bouger la confédération générale du travail… p. 16

Chapitre 1 : La CGT entre culture d’organisation
et revendications des femmes
p. 18
I. « ce n’est pas d’aujourd’hui.. » : la difficile naissance de commissions féminines au sein la CGT p. 18
II. La tradition d’une certaine prise en compte des femmes p. 24
III. Une organisation monolithique ? p. 26


Chapitre 2 : Le bouillonnement des années 1970 : mouvements de femmes, mouvements féministes p. 32
I. Femmes au travail, luttes de femmes et nouvelles formes d’action collective p. 32
II. La radicalisation du mouvement féministe p. 37

Chapitre 3 : Quelle réponse de la CGT ? p. 41
I. 1970-1975 : l’ouverture de la Confédération, une question de stratégie ? p. 42
II. Un tournant féministe à la CGT ? p. 47
III. Le renouveau des commissions féminines dans le Rhône p. 52

Partie II. Un espace d’expression syndicale « au féminin » : l’exemple des commissions du Rhône dans les années 1970
p. 58


Chapitre 4 : Qui sont les militantes impliquées dans les commissions féminines ? p. 60
I. Georgette Vacher, “une longue histoire d’amour avec la classe ouvrière” p.60
II. Des femmes ancrées dans le syndicalisme p. 65
III.L’influence de certains secteurs professionnels p. 71

Chapitre 5 : « Syndicalistes, elles ont quelque chose à dire ! » p. 76
I. Une nouvelle façon de militer p. 77
II. L’élargissement du champ du syndicalisme p. 81
III. « un enthousiasme dans la commission des femmes qu’il y avait pas dans le reste de la CGT » p. 85

Chapitre 6 :Des commissions qui dérangent p. 90
I. Militantes et militants CGT face aux commissions féminines p. 90
II . Deux légitimités qui s’affrontent p. 93
III. Deux visions différentes du syndicalisme p. 97

Partie III . « backlash » syndical : les désillusions de 1981-1982 p. 102

Chapitre 7 : La reprise en main par la Confédération p. 104
I. Crises au sein de la CGT : 1978-1981 p. 104
II. 1981 : la gauche est au pouvoir ! p. 108
III. Antoinette en grève p. 112

Chapitre 8 : « quelque chose d’important qui a été cassé » p. 116
I. Georgette Vacher « le dos au mur » p. 116
II. les commissions féminines mises en accusation p. 122
III. « Qui dira ? » p. 127

Conclusion p. 133

ANNEXES

Copyright Raphaëlle Marx