DOCUMENTATION

Pour la consultation de certains documents (Archives, périodiques, maîtrises et thèses anciennes) un délai est nécessaire. Veuillez contacter la bibliothécaire au 01-44-78-33-87 avant de vous présenter

Horaires de la bibliothèque

La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le vendredi 12 février.

Lundi 10H-19H
Mardi-Jeudi-Vendredi 14H-17H

Horaires d'été : Lundi 10H-17H

Fermeture en aout (du 31 juillet au 3 septembre)

La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le vendredi 3 juillet et le lundi 13 juillet. Veuillez nous en excuser.


En cliquant ici , vous avez accès au catalogue des livres, mémoires et thèses de la bibliothèque du CHS. A partir de ce catalogue, vous pouvez également avoir accès au catalogue général de l'université Paris1.

En cliquant ici vous avez accès au catalogue du SUDOC (Système universitaire de documentation)

1 - La Bibliothèque - Centre de documentation (responsable Rossana Vaccaro)


Le Centre d'histoire sociale du XXe siècle de l'Université de Paris 1 - ESA 8058 du CNRS, possède une bibliothèque spécialisée, unique en France pour l'importance de son fonds et qui fonctionne également comme centre de documentation. Elle est considérée comme une bibliothèque de référence par les chercheurs et les étudiants, français et étrangers, mais également par un public plus large composé notamment d'enseignants, de syndicalistes et de journalistes. La richesse et la spécificité de ses ressources documentaires permettent d'offrir aux usagers des services documentaires personnalisés.

Cette bibliothèque de recherche est partie intégrante de différents réseaux de bibliothèques et de centres de documentation, français et étrangers, dont les fonds sont consacrés à l'histoire ouvrière et sociale.
Sur le plan international, elle est affiliée à l'International Association of Labor History Institutions (IALHI) qui compte notamment parmi ses membres l'Institut d'histoire sociale d'Amsterdam, la Biblioteca Feltrinelli de Milan et la Fondation Friedrich Ebert de Bonn. En France, la bibliothèque du CHS collabore étroitement avec la Bibliothèque du CEDIAS-Musée social, la BDIC (Bibliothèque de documentation internationale contemporaine), l'IRES (Institut de recherches économiques et sociales), L'Office universitaire de recherches socialiste, le Centre d'Eudes et de recherches sur les mouvements trotskystes et révolutionnaires internationaux, la Bibliothèque marxiste, la Fondation Jean Jaurès, l'Institut français d'histoire sociale, ainsi qu'avec les centres de documentation des grandes centrales syndicales.

Le fonds

À partir de 1966, sous l'impulsion de Jean Maitron (fondateur du Centre d'histoire du syndicalisme de l'Université de la Sorbonne, ancêtre du CHS), le fonds de la bibliothèque s'est constitué grâce aux dons d'organismes politiques et syndicaux et de simples militants. En effet, tout en restant bien ancré dans l'institution universitaire, le centre a toujours bénéficié d'une relation privilégiée avec les acteurs des mouvements sociaux et cette collaboration dure encore aujourd'hui car les représentants des principaux syndicats français siégent toujours dans le conseil d'administration du CHS. Plusieurs initiatives concernant l'enseignement (séminaires), la recherche (colloques) et la documentation (échanges, constitution de bibliographies et de bases de données) sont, chaque année, menées en association avec ces partenaires.

Les ressources documentaires de la bibliothèque étant liées aux activités de recherche et d'enseignement menées au sein de l'équipe, son fonds s'est enrichi et continue de s'enrichir en fonction des axes de recherches définis par ses chercheurs. Il concerne l'histoire des partis et des mouvements politiques, des organisations syndicales, des mouvements sociaux, l'histoire de l'immigration, de l'enseignement, l'histoire urbaine, et aujourd'hui, plus largement, l'histoire sociale de la France du XXe siècle.

Ce fonds est constitué de :
· 8 000 ouvrages spécialisés, souvent dons de particuliers et d'institutions ;
· 2 000 titres de périodiques dont 200 vivants. Il s'agit pour la plupart de publications syndicales et politiques émanant d'organisations militantes diverses, françaises et étrangères (organes, lettres d'information, revues, etc.) ;
· 2000 travaux inédits d'étudiants : thèses et maîtrises soutenues depuis 1947 dans les universités de Paris et province. Cette collection est unique en France et elle s'enrichit chaque année des nombreuses maîtrises concourant au " prix Maitron ". Il s'agit d'un concours institué par l'Université de Paris 1 et la FEN en l'honneur de Jean Maitron qui prime la meilleure maîtrise de l'année en histoire sociale ;
· une importante collection de comptes-rendus de congrès politiques et syndicaux ;
· une importante collection de brochures, pour certaines introuvables ailleurs ;
· plusieurs fonds d'archives de militants, d'organisations politiques et syndicales léguées au centre par les militants eux-mêmes ou les familles de ceux-ci à leur disparition ;
· plusieurs milliers de documents inédits relevant de la " littérature grise " : actes de colloques, rapports scientifiques, etc.

Le Bulletin du CHS, publié annuellement depuis 1976, assure la valorisation des ressources de la bibliothèque, informe sur ses acquisitions et publie des catalogues thématiques et analytiques. Le Bulletin est tiré à 1000 exemplaires et il est adressé à des particuliers et à des institutions qui, en France et à l'étranger, travaillent dans le même domaine.

Fonctionnement de la Bibliothèque

La Bibliothèque est ouverte * à tout public et elle accueille chaque année de nombreux étudiants, enseignants et chercheurs français et étrangers ainsi que des militants de partis et syndicats ouvriers et d'autres lecteurs également intéressés par l'histoire du mouvement ouvrier et de ses organisations.

Elle dispose de fichiers classés par auteurs et anonymes, titres des périodiques, auteurs des thèses et des maîtrises, auteurs et titres des congrès et des brochures. L'indexation des thèses et des maîtrises qui a été effectuée par traitement informatique, permet une interrogation par thèmes de ces documents. Un projet d'informatisation de toute la bibliothèque impliquant l'établissement d'un fichier matières pour la totalité du fonds est en préparation.

Une demande de consultation est à remplir obligatoirement par tous lecteurs. La consultation des fonds d'archives n'est possible que sur rendez-vous. La bibliothèque met à la disposition des lecteurs une photocopieuse payante et répond aux demandes de renseignements par courrier et par téléphone.


(*) Ouverture : Lundi, de 10h à 19h
Mardi , Jeudi et Vendredi de 14h à 17h.


Fermée à Noël et à Pâques pendant deux semaines. Fermée

 

La bibliothèque est fermée le mois d’août et les premiers quinze jours de septembre.

Pour la consultation des fonds d'archives, des mémoires et thèses, des périodiques et des ouvrages anciens , téléphoner pour prendre rendez-vous

Adresse : 9, rue Malher, 75004 PARIS (Métro Saint-Paul)
Tél.01 44 78 33 87
FAX : 01 44 78 33 33
E-mail : vaccaro@univ-paris1.fr

2 - Bases de données documentaires


2a - CD du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier (responsable Claude Pennetier)

Les 45 volumes Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier ont été transformés en base textuelle structurée pour la réalisation d'un CD-Rom. La structuration prend en compte les différentes zones de la notice et l'appartenance à des corpus de genre, professionnels, géographiques ou politiques.
Depuis la sortie du CD-Rom en 1997, un travail important de mise à jour et de balisage a été effectué.
Une nouvelle période (1940-1968) est en cours.
Des dictionnaires thématiques sont venus compléter la base :
Dictionnaire biographique des exilés français en Amérique du Nord
Dictionnaire des Kominterniens
Dictionnaire des cheminots
Dictionnaire des ouvriers du Livre et du Papier
Dictionnaire des hospitaliers
Dictionnaires régionaux : Auvergne ; Val-de-Marne.

La base est disponible pour les chercheurs, avant publication, dans le cadre de la Bibliothèque du CHS. Elle a pour vocation de prendre place sur le CD-Rom et d'être partiellement activée par des logiciels de gestion de fichiers. C'est par exemple le cas de la base de membres de Comités fédéraux communistes de 1952 à 1968, sur File maker. L'acquisition d'un logiciel puissant permettant de gérer à la fois les balises et l'ensemble des textes s'avère aujourd'hui indispensable.

2b - Base de données iconographique (responsable Sylvie Le Dantec)

Une base de donnée iconographique sur les militants français (politiques, syndicaux, associatifs, mutualistes, etc.) est en cours de constitution depuis 1998. Des milliers de photographies ont été réunies par l'équipe travaillant au sein de 1'UPRESA 8058 pour l'élaboration du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, soit 44 volumes publiés (110 000 notices et un CDrom). Dans le cadre de l'enquête sur la prosopographie des militants de 1940 à 1968, 850 documents sous forme numérique ont été archivés à ce jour. D'autres photographies, appartenant aux archives du Centre d'histoire sociale du XXe siècle (CHS du XXe siècle) et à des fonds d'archives privés - nous ayant donné l'autorisation de diffusion -, sont accessibles, en interne, aux membres de l'équipe.

Ce travail a fait l'objet de plusieurs réflexions. Après la participation de Sylvie Le Dantec à deux écoles thématiques du CNRS, l'une sur la gestion des bases de données iconographiques, l'autre plus axée sur le transfert de compétence dans ce domaine, une commission iconographique interne a été mise en place. Elle a travaillé sur les aspects juridiques liés à notre projet et sur les moyens nécessaires à sa mise en œuvre. Après une étude sur les applications pouvant gérer ces archives photographiques, nous avons constaté qu'il était désormais indispensable de procéder à une dynamisation de la base en la dotant de moyens adéquats (logiciel, serveur, …). Le but étant d'accompagner le travail de recherche en cours, notamment en vue de l'illustration de la deuxième édition du CDRom, mais surtout de la rendre accessible, via internet, à l'ensemble de la communauté des chercheurs ainsi qu'aux institutions publiques et privées françaises, étrangères (Institut d'histoire sociale d'Amsterdam et le CRCEDHC de Moscou) travaillant dans ce domaine.

En nous basant sur le travail de recensement des divers fonds d'archives appartenant au CHS du XXe siècle, nous prévoyons, pour les quatre ans à venir, de procéder à la numérisation de 4 000 documents supplémentaires et de gérer les informations s'y rattachant.