Lectures

 

Morgan Jan a aimé....

Valerie Steele, Paris Fashion. A cultural History, Berg, Oxford-NY, 2006, 2nde édition, 327p.
Conservateur en chef du Fashion Institute de New York, Valerie Steele s'intéresse ici au célèbre adage : « Paris est la capitale de la mode ». Un livre particulièrement intéressant pour comprendre la suprématie parisienne sur le monde de la mode, depuis le milieu du XIXe siècle.
Paul Ardenne, L'image corps. Figures de l'Humain dans l'art du Xxe siècle, éditions du Regard, Paris, 2001, 505p.
Pour tous ceux qui ont aimé L'Histoire du corps et qui veulent approfondir le sujet dans le domaine de l'histoire de l'art. De sa figuration à sa mise en scène dans les performances, Paul Ardenne décrit et analyse le corps dans tous ses états.
Claire Wilcox (dir.), Radical Fashion, éditions du collectionneur, Paris, 2002, 149p.
Ce livre est l'un des ouvrages de référence pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de la mode. Le travail de onze créateurs contemporains, comme Martin Margiela, Hussein Chalayan, Alexander McQueen, est décripté par des conservateurs et historiens de la mode. Le tout est illustré par des photographies des célèbres Nick Knight, Inez van Lamsweerde et Vinoodh Matadin.
Christian Lacroix, Patrick Mauriès, Olivier Saillard, Christian Lacroix. Histoires de Mode, Les Arts Décoratifs, Paris, 2007, 238p
Les photographies poétiques et les anecdotes du couturier font de ce catalogue d'exposition un très beau livre. Opérée par Christian Lacroix, la classification thématique - « Pois », « Damiers », « Mixages », « Historicisme », « Ailleurs »... - offre une vision originale des collections du musée de la mode et du textile des Arts Décoratifs ainsi que de ses propres créations.
Collectif, « Fashion curation » in Fashion Theory. The journal of Dress, Body and Culture, Berg, Oxford-NY, Vol 12 Issue 2, juin 2008, 283p.
Un numéro spécial de Fashion Theory entièrement consacré aux thèmes de la conservation, des musées de mode et de leurs expositions. Un livre inévitable quand on s'intéresse à la patrimonialisation du vêtement de mode!