Lectures

 

Emmanuel Bellanger a aimé...

Pascal Trompette, Le Marché des défunts, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, collection « Gouvernances », 2008, 300 p.

...une histoire du marché des défunts ou l’histoire d’une marchandise pas comme les autres exposée depuis 1993 à la concurrence. Pascale Trompette met en perspective la formation du secteur des pompes funèbres soumis durant deux siècles au monopole des institutions religieuses puis, à partir de la loi du 28 décembre 1904, au monopole des communes. Elle met à jour la professionnalisation des croque-morts, la prédominance, si ce n’est le « règne », d’une grande maison funéraire (les PFG dont les origines remontent à l’année 1844), la conquête acharnée du marché et les procédés de « captation » des clientèles.
Peut-on encore croire en l’existence d’un « service public funéraire » ? La réponse est à rechercher dans le marché des défunts.