aris,

 

« Perspectives d’une théorie sociologique générale
à l’ère de la mondialisation »


12-14 juin 2003

Centre Malher (9 rue Malher 75004 Paris M° Saint-Paul)

Organisé par le Groupe d’Etude et d’Observation de la Démocratie
(GEODE, Université Paris-X Nanterre)
avec le soutien :
du Ministère de l’enseignement supérieur,
de l’université Paris-X,
du Centre d’histoire sociale du XXè siècle (Université Paris-I)
de l’Ecole doctorale « Economie, société, organisation » de Paris-X,
et de la Revue du MAUSS


Jeudi 12 juin (Centre Malher, 9 rue Malher)


Matin, 9 h 30 – 12 h 30
La sociologie a-t-elle besoin de « la société » ?

Séance présidée par Jean-Pierre DUPUY, Ecole Polytechnique et Université de Stanford

Avec :

Jeffrey ALEXANDER, Université de Yale
Michel FREITAG, Université du Québec à Montréal
Bruno LATOUR, Ecole nationale supérieure des Mines de Paris
Roland ROBERTSON, Université d’Aberdeen
Harrison WHITE, Université de Columbia


Après-midi 14 h 30 – 18 h
Sociologie et mondialisation

Séance présidée par Ilana SILBER, Université de Bar-Ilan


Avec :

Shmuel EISENSTADT, Jerusalem Van Leer Institute
David GRAEBER, Université de Yale
Stephen KALBERG, Université de Boston
Edgar MORIN, directeur de recherche émérite au CNRS
Saskia SASSEN, Université de Chicago
Alain TOURAINE, Ecole des hautes études en sciences sociales



Vendredi 13 juin(Centre Malher, 9 rue Malher)

Matin, 9 h 30 – 12 h 30
Quel est le bon niveau d’analyse du social ? Individu, relation (réseau) ou société ?

Séance présidée par Alain CAILLE, Université de Paris-X


Avec :

Margaret ARCHER, Université de Warwick
Raymond BOUDON, Université de Paris-IV
Pierpaolo DONATI, Université de Bologne
Jean-Pierre DUPUY, Ecole Polytechnique et Université de Stanford
Louis QUERE, Ecole des hautes études en sciences sociales
Ilana SILBER, Université de Bar-Ilan


Après-midi 14 h 30 – 18 h
Définition et statut de la sociologie

Séance présidée par Bruno LATOUR, Ecole nationale supérieure des Mines de Paris


Avec :

Jean BAECHLER, Université Paris-IV
Alain CAILLE, Université de Paris-X
François DUBET, Université de Bordeaux-II
Hans JOAS, Université d’Erfurt
Anne RAWLS, Université de Bentley
Laurent THEVENOT, Ecole des hautes études en sciences sociales


Modalités 1 : Aucun des intervenants à ces séances ne présentera son propre texte (supposé avoir été lu par tous les autres). Chacun donnera son commentaire sur les textes (un ou plusieurs, au gré de chacun) des autres intervenants de la demi-journée.

Modalités 2 : La parole est d’abord réservée aux intervenants ainsi qu’à des participants privilégiés (contactés pour intervenir mais n’ayant pas eu le temps de préparer une inter-vention) : Marc Abélès, François Eymard-Duvernay, Olivier Favereau, Roberte Hamayon, Christian Lazzeri, Shmuel Trigano.


L’organisation scientifique de cette rencontre repose sur les questions suivantes :

- A t-il existé entre les grands auteurs de la tradition sociologique classique un ensemble de thèses partagées, implicites ou explicites, sur la nature du social-historique ?

- La théorisation sociologique contemporaine s’inscrit-elle dans la continuité de la tradition sociologique classique ou en rupture avec elle ? - Combien existe-t-il aujourd’hui de théorisations sociologiques générales distinctes?

- La sociologie est t-elle consubstantielle à l’idée de société et celle-ci à l’image de la nation ? Que devient-elle alors en temps de mondialisation ?

- En définitive, quels sont les éléments cruciaux de l’identité de la sociologie comme discipline de pensée spécifique ? L’existence de théorisations générales en est-elle une condition nécessaire ?

MODALITES DE PARTICIPATION

Une participation aux frais de 20 € (pour les deux jours) est demandée. Elle permet d’obtenir la brochure (environ 400 pages) qui contient les contributions des intervenants à partir desquelles s’organise le débat. Cette brochure peut être expédiée avent le colloque moyennant un chèque de 30 € (franco de port) à l’ordre de MAUSS, expédié au GEODE ou à MAUSS, 3 avenue du Maine, 75015

L’organisation pratique de ce symposium est le fait de :

Alain Caillé, professeur à Paris X-Nanterre
Stéphane Dufoix, maître de conférences à Paris X-Nanterre.

Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès d’eux :

A. Caillé : Mauss1981@aol.com
S. Dufoix : stephane.dufoix@wanadoo.fr. Tel : 01 39 95 44 21

Ou auprès de Mme Mireille Laurent, secrétaire du GEODE, bureau D 201 c,
Université Paris X-Nanterre, 200 avenue de la république, 92000 Nanterre cedex 1
Tel : 01 40 97 73 78. Fax : 01 40 97 73 78